Confédération des Systèmes Autonomes

Forum de la Confédération des Systèmes Autonomes de l'Univers 54 d'OGame.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-82%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
19.90 € 110 €
Voir le deal

 

 Création de la Confédération

Aller en bas 
AuteurMessage
FouBou
Fondateur
FouBou

Nombre de messages : 278
Age : 33
Localisation : Ionésia
Emploi/loisirs : Empereur
Humeur : Narcissique égocentrique
Date d'inscription : 25/12/2007

Création de la Confédération Empty
MessageSujet: Création de la Confédération   Création de la Confédération Icon_minitimeDim 10 Fév - 20:55

Chapitre I - Le départ

C'est par une belle matinée que commence cette histoire. Ce matin FouBou Elfyo, prince de l'Empire,prenait un petit déjeuner plutôt copieux. Ce prince était pourtant tourmenté car cet après midi il avait rendez-vous avec son père, l'empereur Stitch. Ces rendez-vous étaient rares mais souvent annonciateurs de mauvaises nouvelles. FouBou pensait justement à cette dernière fois, c'était il y a douze ans.

***


- C'est aimable à toi d'être venu mon fils, avait commencé son père.
- C'est tout nature, père.
- Je t'ai fait venir car j'ai décidé de t'envoyer voyager.
- Où donc, père ?
- Un peu partout dans l'univers. Il est nécessaire pour toi de rencontrer du monde venant d'autre horizon, de t'ouvrir à d'autre culture. Tu iras donc dans différentes universités ou des écoles qui t'enseigneront comment réagissent les autres peuples, comment ils pensent.
- Et mes études, ici, sur Ionésia ?
- Tu as déjà obtenu tes diplômes dans toutes tes matières. Te n'as plus rien à apprendre ici. Mais je sais que tu t'es lié d'amitié avec ton précepteur, c'est pourquoi j'ai décidé qu'il t'accompagnerait. Il est déjà au courant et cette idée l'enchante. Il m'a lui-même dit que ce serait une grande opportunité pour toi.
- Bien, père.
- Cette idée ne te plait-elle pas ?
- Elle est alléchante mais la perte de mes amis me déplait un peu.
- Si il s'agit de vrais amis, ils seront là à ton retour.
- Vous avez raison père. Je vous remercie.
- Tu es sage,mon fils. Tu seras un grand monarque, peut être même le plus grand depuis Hétion Ier.
- Je l'espère père, du moins j'espère être aussi bon que vous.
- Tu peux disposer. Tu pars demain à l'aube.

Foubou partit. Il profita de la journée pour annoncer la nouvelle à ses amis et nombre d'entre eux furent ravis pour lui, les autres étant plus jaloux que tristes. Le lendemain,à l'aube, il était au spatioport privé de l'empereur. Il s'apprêtait à monter dans le vaisseau quand il voulu regarder une dernière fois le palais et là, il vit ce qu'il n'aurait jamais imaginé voir. Son père. Son père qui versait une larme. FouBou lui fit un signe, un geste tendre que lui rendit l'empereur. C'est ainsi que commença l'aventure pour FouBou. Cette aventure dura pour lui près de douze longues années, mais ceci est une autre histoire.

Chapitre II - La rencontre

- Seigneur, l'empereur vous attend.

Ces mots arrachèrent FouBou à ses songes. Mais ce n'était pas plus mal car ces souvenirs n'étaient pas que bons.

- J'arrive, répondit-il.

Il prit sa veste et suivit le majordome. Au bout de quelques minutes de marche, ils arrivèrent devant les portes de la salle du trône. Ces lourdes portes. FouBou les poussa et entra.

- Mon fils, fit l'empereur d'une voix plus faible que la dernière fois.
- Oui père, je suis revenu dès que vous me l'avez demandé.
- Bien, tu as bien fait. Approche toi de moi.

FouBou s'approcha du trône.

- Comme tu es devenu un bel homme. Et tu transpires l'intelligence. Je suis fier de toi, tu le sais ?
- Oui, père. Tout comme je suis fier d'être votre fils.
- Je me fais vieux et fragile.
- Vous êtes toujours aussi robuste père. Plus robuste que bon nombre de vos concitoyens.
- Flatteries. Mais j'aime bien. Vois tu, je sais que mon temps est bientôt passé. Je vais devoir laisser la place aux jeunes. Je le vois avec le temps qui passent, mes conseillers changent et rajeunissent tandis que moi, je vieillis.
- Que voulez vous dire père ?
- Je suis en train de t'expliquer que je songe à te laisser prendre la main. Je suis devenu trop fragile pour régner alors que toi tu as atteint une pleine maturité.
- Mais je suis encore jeune, trop jeune.
- Non, tu es sage et c'est sa qui compte. De toute façon ma décision est prise. Je vais te transmettre tout les pouvoirs demain au cours de la réunion du conseil des sages.
- Mais qu'allez vous faire après ?
- Me reposer.
- Père, vous me surestimez je ne ...
- Non ! Tu te sous estimes. Je sais que tu en es capable.
- Bien, père.
- Mon fils, ... Je ... Je t'aime. Tu es ma plus grande fierté.
- Moi aussi je vous aime père. Et je suis fier d'être votre fils.
- Allons nous balader un peu dans les jardins.
- Oui, rejoignons mère.

Chapitre III - L'idée

Le lendemain tout ce passa comme prévu et FouBou Elfyo devint FouBou Ier empereur de Ionésia. Les jours passaient et FouBou n'avait pas une minute à lui entre les réunions et les présentations officielles et officieuses. Mais après près de trois semaines à un rythme infernal, tout bascula.
Un homme entra en courant dans la salle du trône. Il s'agissait d'un messager de l'amirauté.
- Votre altesse !
- Oui, interrogea FouBou.
- Une flotte a attaqué notre colonie, New Nagawol. Les dégâts sont minimes mais la population est affolée
- Montrez moi le rapport et préparez ma navette je pars pour New Nagawol.

En effet, les dégâts étaient minimes mais une fois sur place, FouBou avait l'impression que tout le monde était caché, comme s'ils redoutaient une seconde attaque.
De retour sur Ionésia, plusieurs jours plus tard, FouBou convoqua l'amirauté et le conseil des sages.

- Messieurs, nous avons un gros souci. Selon les rapports que je viens de lire, des attaques fréquentes ont lieu sur notre colonie et vous souhaitez en avoir d'autres ?
- Nous ne pouvons rien faire contre celle-ci, altesse. Les attaquants sont trop forts pour nous.
- Mais savez vous pourquoi nous sommes ainsi ridiculisés ! Nous restons enfermés sur nous-même ! Nous nous devons de nous ouvrir aux autres peuples de l'univers ! Au cours de ce voyage sur New Nagawol, j'ai eu une révélation : une Confédération !
- Que voulez vous dire monseigneur ?
- Je vais fonder une confédération qui rassemblera en son sein tout les empires, toutes les planètes et tout les peuples qui en ont marre de se faire marcher dessus. Une confédération où chacun des membres aura une même voix et qui assurera la sécurité de ceux-ci contre des attaquants ou des opposants, qui assurera la sécurité des voyages entre eux, qui facilitera les liaisons commerciales, bref une confédération.
- Mais voudrait se joindre à nous pour celle-ci ?
- Mon père savait l'importance de s'ouvrir aux autres peuplades de l'univers et je pense que si il m'a envoyé étudier les autres, c'est pour qu'un jour on apprenne à s'ouvrir. Au cours de ses voyages, j'ai tissé des liens avec de nombreux gouvernements, des rois ou des empereurs. Je suis certains qu'ils seraient près à accepter une telle offre. Et d'ailleurs, j'en ai déjà parlé avec certains d'entre eux et ceux-ci accepteront immédiatement cette offre.
- C'est une grande idée majesté ! La meilleure depuis bien longtemps !
- Donc c'est d'accord. Je vais crée une confédération qui nous permettra de nous protéger et de nous développer avec nos alliés tel que farfa.
- Longue vie à notre empereur ! Longue vie à FouBou !

C'est ainsi que FouBou mis en route son plan, et en quelques jours il convoqua de loyaux conseillers et prépara tout une organisation, une charte et un système pour fonder la confédération, sa confédération : la Confédération des Systèmes Autonomes.

Chapitre IV - Les premiers signataires

En cette belle journée de décembre, Ionésia était en pleine effervescence. Des représentants des trois alliés de l'Empire étaient présents et FouBou avait vu les choses en grand : Les festivités devaient durer plus de sept jours avec comme point d'orgue, le premier jour avec la signature du traité de fondation de la confédération. Cette signature devait avoir lieu dans le palais spécialement dédié à la Confédération : le Palais de l'Alliance qui abriterait le Conseil Décisionnel de la CSA. Il y avait donc, à midi, dans la salle principale, les délégations et leurs maitres qui s'apprêtaient à signer la Charte.

Il y avait là farfa, un homme majesteux bien qu'orgueilleux qui était aussi un ami très proche de FouBou Ier. C'était en fait la première personne non-ionésienne avec qui FouBou avait sympathisé durant son périple à travers l'univers. Farfa est le maitre d'une civilisation encore méconnue bien que puissante.

Aux cotés de farfa, on retrouvait aussi Lord Grimbergen, un vieil ami de FouBou. Ils se connaissaient depuis plusieurs dizaines d'année et avaient sympathisé quand Lord Grimbergen l'avait rejoint pour faire avec lui son voyage.

Et enfin il y avait aussi Lord BenRicou, un homme austère mais très fidèle. Son monde n'était pas vraiment le plus développé de tous mais sa volonté et son acharnement lui permettent de rester toujours là.

C'est sur les coups de midi, que ces quatres jeunes gens co-signèrent la Charte. Et donc, c'est à partir de ce jour qu'on parle de la CSA.

_________________

Création de la Confédération Foubou
Revenir en haut Aller en bas
http://csa-ogame.forumsactifs.net
 
Création de la Confédération
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confédération des Systèmes Autonomes :: Histoires et Aventures des Systèmes :: [RP]Histoire Pré-confédération-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser